mercredi 31 août 2011

Je n'appartiens à aucun groupe ni collectif

Député, je tiens à préciser que je n'appartiens à aucun groupe ou collectif sinon au groupe parlementaire UMP. En tout état de cause, je ne fais pas partie du collectif de la droite populaire.

Sur le sujet de la théorie du genre (cf billet précédent), je m'exprime sans esprit partisan mais en conscience personnelle.

Je considère en effet qu'on ne gagne rien à prétendre qu'il n'existe pas de différences biologiques entre les hommes et les femmes ou à nier leur importance fondamentale.

Le déni de réalité et en soi une absurdité : c'est le terreau de l'idéologie au plus mauvais sens du terme.

Toute société a besoin de repères. Vouloir les ignorer n'est assurément pas une bonne chose.

Fiscalité des parcs à thèmes : le Gouvernement doit revenir sur sa décision

Avec un certain nombre d'autres députés, je viens de cosigner une lettre adressée au Premier Ministre, François FILLON, pour lui demander de revenir sur la décision du Gouvernement d'augmenter le taux de TVA du prix d'entrée des parcs à thèmes de 5,5 % à 19.6 %.

Installés pour la plupart dans des zones rurales, ces parcs font office de "locomotive" économiques et touristiques pour les zones concernées.

L'augmentation de la TVA du prix d'entrée aurait des conséquences particulièrement dramatiques :
  • Pour les familles les plus modestes, qui seront les premières à faire les frais de cette décision.
  • Pour les parcs eux-mêmes, parce que cette mesure va mettre un coup d'arrêt à leur dynamisme.
  • Pour des régions entières, dont l'économie touristique pourrait être déstabilisée.
Les entreprises qui innovent ne doivent pas être mises en difficulté, elles doivent au contraire être soutenues dans la poursuite de leurs investissements.

Parallèlement, j'ai cosigné un amendement, déposé devant la commission des finances de l'Assemblée nationale, demandant le retrait de cette mesure.

mardi 30 août 2011

« Une belle gare c'est bien. Avec des trains c'est mieux ! »

Dimanche 28 août, une centaine de personnes dont de nombreux élus, s'est réunie devant la gare d'Avranches à l'appel de l'ADPCR (association pour la défense et la promotion de la ligne ferroviaire Caen-Saint-Lô-Rennes).

Ensemble, nous avons voulu redire notre détermination à voir cette ligne modernisée et le nombre de trains à y circuler augmenté.

Les crédits inscrits au contrat de projet Etat-Région pour la période 2007-2013 ne sont toujours pas engagés. Pourtant considérés comme prioritaires, il doivent être affectés à la rénovation de la portion de voies comprise entre Dol-de-Bretagne et Folligny. Certains rails datent de 1911 !

Nous ne devons pas attendre le désenclavement ferroviaire du sud-Manche aussi longtemps que nous avons attendu son désenclavement routier.

« Aide alimentaire : quand le "juridisme" menace les plus démunis »

Un arrêt du tribunal de première instance de l'Union européenne a récemment conclu que le financement du plan européen d'aide aux plus démunis (PEAD), abondé à hauteur de 500 millions d'euros par des fonds provenant de la PAC (politique agricole commune), n'était pas conforme aux objectifs de celle-ci. Au-delà des arguties juridiques, cette décision risque de priver plus de 2 millions d'Européens de l'aide alimentaire dont ils ont besoin...

Avec d'autres parlementaires, sensibles aux appels des associations caritatives de nos circonscriptions, nous avons saisi le gouvernement. Bruno Le Maire, ministre de l'agriculture et de la pêche, m'a ainsi récemment assuré que la France reste très attachée au maintien d'un programme européen d'aide alimentaire : à l'initiative de notre pays, les négociations en cours pour la réforme de la PAC à l'horizon 2013 prévoient donc la préservation et la sécurisation juridique d'un tel système.

La décision de la justice européenne est très probablement fondée en droit. Dans les faits, elle risque hélas d'aggraver la situation de centaines de milliers de personnes déjà en grande difficulté et de compliquer inutilement la tâche des bénévoles qui leur viennent en aide. Le sens juridique devrait parfois savoir s'effacer devant le bon sens.

Judo : la France qui gagne

Les championnats du monde de judo à Paris-Bercy ont été un grand succès pour la France : les six médailles d'or obtenues sont d'excellent augure à un an des jeux olympiques de Londres.

Il faut également souligner l'excellente organisation de la fédération française de judo qui montre que notre pays a tous les atouts pour accueillir de grandes compétions internationales.